Hongrie

Hongrie
​((hu) Magyarország)
Drapeau
Information
Capitale :
Superficie :
Population :
Densité :
Monnaie :
Électricité :
Préfixe téléphonique :
Suffixe Internet :
Fuseau :
Localisation
Site touristique

La Hongrie (en hongrois : Magyarország) est un pays d'Europe centrale frontalier de l'Autriche au nord-ouest, de la Slovaquie au nord, de l'Ukraine au nord-est, de la Roumanie au sud-est, de la Serbie au sud, de la Croatie au sud-ouest et de la Slovénie à l'ouest.

Comprendre

Géographie

Le pays n'est pas très grand (10 millions d'habitants dont 2 millions à Budapest), mais il offre de nombreuses et belles opportunités de voyage : les montagnes au nord, les grandes plaines à l'est, les lacs et les rivières de toutes sortes, et beaucoup de jolis villages et des perles cachées dans les villes. De plus, la Hongrie est facilement accessible car située au milieu de l'Europe, une culture et une économie en mouvement, et vous obtenez une destination à ne pas manquer si vous êtes dans la région.

Climat

La Hongrie se situe au carrefour de quatre influences climatiques. D'une part l'influence continentale de l'Europe de l'Est produit des saisons marquées avec des températures fortement négatives en hiver et élevées en été, mais tempérées par les masses d'air de la façade atlantique. D'autre part, c'est dans le bassin des Carpates que se rencontrent les influences sibériques du nord et l'influence méditerranéenne des Balkans.

La température moyenne annuelle est de 8-12 °C, ce qui est relativement élevé, avec des amplitudes de 20-25 °C. En janvier, la température varie entre -4 °C et 7 °C. Le nombre d'heures d'ensoleillement par an oscille entre 1700 et 2100 h, avec les périodes les plus importantes dans l'Alföld et les plus courtes dans les régions montagneuses du nord. La pluviométrie annuelle moyenne est de 500-1 000 mm (500–600 mm dans l'Alföld et de 800 à 1 000 mm dans les montagnes).

Histoire

Au Ier siècle, les Romains qui occupent la rive occidentale du Danube et créent la province de Pannonie. Ils en sont chassé en 271 par les Ostrogoths. Des Slaves conquissent au XIe siècle siècle puis, au IXe siècle, des tribus magyares.

Au Xe siècle, le prince Géza arrive à dominer les autres tribus. En l'an 1000, son fils créé avec l'approbation de l'église catholique le Royaume de Hongrie. Le royaume est affaibli au XIIIe siècle par une invasion mongole et tatare. Au XVIème siècle l'invasion ottomane réduit considérablement le royaume.

Du XVIème aux XIXème siècle, l'Autriche s'empare peu à peu du territoire hongrois, jusqu'à former en 1867, l'empire d'Autriche-Hongrie. Après l'éclatement de l'empire, des communistes s'emparent du pouvoir pendant 3 mois. Pendant la seconde guerre mondiale, la Hongrie se range aux côtés d'Hitler. Les russes les en chasse en avril 1945. Il la rallieront à l'URSS, jusqu'en 1991, où sera fondée la République de Hongrie, son état actuel.

Population

Religion

Catholicisme 67,5 %, calvinisme 20 %, luthérianisme 5 %.

Fêtes et jours fériés

Il y a des jours fériées lors des fêtes et dates suivantes:

Régions

Carte de la Hongrie
Hongrie centrale
La région la plus visitée avec la capitale Budapest.
Lac Balaton
Le plus grand lac d'Europe centrale, avec Siófok, la capitale estivale, fréquentée par des dizaines de milliers de visiteurs chaque année.
Transdanubie
Région historique à l'ouest du Danube, très développée économiquement.
Hongrie septentrionale
Région montagneuse avec le point culminant du pays : le Kékes tető à 1 015 m, des villes historiques et des grottes thermales.
Alföld (Grand Alföld ou Grande Plaine de Hongrie)
Vaste région de plaines et collines quelque peu isolée du reste du pays, avec la ville principale Debrecen.

Villes

Autres destination

Aller

Formalités

Voir aussi: Voyager dans l'espace Schengen

La Hongrie fait partie de l'espace Schengen. Les citoyens de la Suisse et de l'Espace économique européen qui comprend l'Union européenne, l'Islande, la Norvège et le Liechtenstein ont seulement besoin d'une carte d'identité nationale ou d'un passeport valide. Ils n'ont besoin d'aucun visa pour rentrer ou circuler dans l'espace Schengen et sont généralement autorisés à rester aussi longtemps qu'ils le souhaitent.

Remarques

(1) Les ressortissants de ces pays ont besoin d'un passeport biométrique pour profiter de voyages sans visa.

(2) Les ressortissants serbes ayant un passeport délivré par la Direction de coordination serbe (résidents du Kosovo avec passeport serbe) ont besoin d'un visa.

(3) les ressortissants de Taïwan ont besoin que le numéro de leur carte d'identité (une lettre suivie de neuf chiffes) soit stipulé dans leur passeport pour profiter de voyages sans visa.

Les ressortissants des pays suivants n'ont pas besoin de visa d'entrée dans l'espace Schengen: Albanie(1), Andorre, Antigua-et-Barbuda, Argentine, Australie, Bahamas, Barbade, Bosnie-Herzégovine(1), Brésil, Brunei, Canada, Chili, Colombie, Corée du Sud, Costa Rica, Dominique, El Salvador, Émirats arabes unis, États-Unis, Grenade, Guatemala, Honduras, Israël, Japon, Macédoine(1), Malaisie, Maurice, Mexique, Moldavie(1), Monaco, Monténégro(1), Nouvelle-Zélande, Nicaragua, Panama, Paraguay, Saint-Kitts-et-Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les Grenadines, Samoa, Saint-Marin, Serbie(1,2), Seychelles, Singapour, Taïwan(3) (République de Chine), Timor oriental, Tonga, Trinité-et-Tobago, Uruguay, Vanuatu, Cité du Vatican, Venezuela ainsi que les titulaires d'un passeport de Hong Kong SAR, de Macao SAR et tous les ressortissants britanniques (y compris ceux qui ne sont pas citoyens de l'Union européenne).

Si vous n'êtes pas un ressortissant de l'EEE ou de Suisse, même si vous êtes dispensés de visa, sauf si vous êtes Andorran, Monégasque, Saint-Marinais ou Vatican, assurez-vous que votre passeport est estampillé à la fois lorsque vous entrez et vous quittez l'espace Schengen. Sans un cachet d'entrée, vous pouvez être traité comme ayant dépassé la durée de votre séjour lorsque vous essayez de quitter l'espace Schengen. Sans un cachet de sortie, on peut vous refuser l'entrée, la prochaine fois que vous cherchez à entrer dans la zone Schengen car vous pouvez être supposé avoir dépassé la durée autorisée lors de votre visite précédente. Si vous ne pouvez pas obtenir un cachet dans le passeport, conservez des documents tels que cartes d'embarquement, billets de transport, etc. qui peuvent aider à convaincre le personnel de contrôle frontalier que vous avez séjourné dans l'espace Schengen légalement.

En Autocar

La compagnie française Eurolines dessert la Hongrie : (http://www.eurolines.fr) Elle propose des tarifs parmi les plus bas du marché et en tout cas souvent moins cher que les compagnies aériennes

En avion

Les aéroports internationaux de Hongrie sont situé à Budapest, Debrecen et Sármellék près du Lac Balaton. L'aéroport de Budapest est de loin le plus important. Les Aéroports de Vienne et Bratislava sont situé à proximité de la frontière hongroise et sont une alternatives pour les voyageurs désirant se rendre dans l'ouest du pays.

En train

L'Orient Express assure plusieurs fois par jour la liaison Paris-Vienne. Depuis Vienne, ensuite, de nombreux trains partent vers la Hongrie, en particulier vers Györ, Budapest, Sopron.

Des changements à Munich et à Berlin sont aussi possible. Il y a plusieurs trains par jour qui le relie avec Budapest.

En voiture

En dehors de Budapest, il est obligatoire de rouler avec les phares allumés.

Les autoroutes sont limitées à 130 km/h. Il n'y a pas de péage pour les autoroutes, mais vous devrez acheter un ticket de droit de passage. Plusieurs tickets sont disponibles, pour des durées allant d'une semaine à un an. Lors de l'achat de ce ticket (disponible dans la plupart des stations services), vous devrez préciser le numéro d'immatriculation de votre véhicule, ainsi que son pays d'origine. Des systèmes de contrôle automatique scannent les voitures et leurs plaques d'immatriculation à de nombreux points sur les autoroutes.

Les carburants sont plus chers dans la région mais moins chers qu'en France. (Gazole: ~1,00 EUR, SP 95: 1,10 EUR)

En stop

Le stop n'est pas le moyen le plus simple d'accéder à la Hongrie : les avis (y compris sur place) convergent pour dire que les hongrois ne prennent pas facilement en stop. En arrivant d'Autriche, les grands centres commerciaux (au sud de Vienne, ou vers Bruck a.d. Leida) sont des endroits très fréquentés par les Hongrois, les Roumains, les Slovaques et les Slovènes. Ça peut être un assez bon moyen de passer ces frontières.

En bateau

À partir de Vienne ou de Bratislava, il est possible de descendre le Danube pour se rendre jusqu'à Budapest. L'occasion de mettre des images sur le conflit opposant la Slovaquie et la Hongrie concernant le barrage de Gabcikovo, et de d'imprégner de l'activité sur ce fleuve où il se passe toujours quelque chose: écluse, objets flottants non identifiés, péniches et barges, rives qui se transforment en plage lors des chaudes journées d'été... C'est également un voyage qui laisse le temps de s'évader ou de préparer son séjour à Budapest!

Circuler

De taxi

TaxiCab Budapest : Airport Transfers & Private Tours 0036 20 20 400 50

TaxiCab: de taxi à prix fixe +36/70/645-4444, www.taxibudapest.eu TaxiCab

En bateau

Quelques bacs évitent de faire de grands détours lorsque l'on croise le Danube au sud de Budapest. En 2000, c'était l'équivalent de 0,5 cts d'euros pour les piétons, le double pour les voitures.

En train

Le pays est parcouru de voies ferroviaires, mais en s'éloignant de la capitale, les trains sont plutôt vétustes. La 1ère classe, peu chère et confortable, vaut bien la peine. À partir de la gare centrale de Budapest (Nyugati Pályaudvar) et pour quelques 1200 forints et moins d'une heure de voyage, on peut visiter de charmants petites villes et villages.

En voiture

Limitations de vitesse générales.

Attention au taux d'alcoolémie : il n'y a aucune tolérance (0 g d'alcool par litre de sang)

Parler

La langue officielle est le hongrois (magyar nyelv). Les jeunes et les citadins parlent en moyenne correctement anglais. Mais parmi les gens plus vieux, l'allemand est plus parlé ; néanmoins, seulement 23 % parlent anglais et 25 % allemand.

Acheter

Billets hongrois

La monnaie officielle est le forint (HUF).

Taux de change HUF actuel
Google Finance: CAD CHF EUR GBP USD
Yahoo! Finance: CAD CHF EUR GBP USD
XE.com: CAD CHF EUR GBP USD
OANDA.com: CAD CHF EUR GBP USD
fxtop.com: CAD CHF EUR GBP USD
Grande Halle de Budapest

Si les produits alimentaires sont moins chers qu'en Europe occidentale, la qualité n'est pas la même. Si, c'est, hélas, la même qualité, puisque ce sont les mêmes boîtes qu'à l'Ouest, dans les mêmes hypers, Metro, Tesco, Auchan, Cora, Lidl...

Et pour les produits spécifiquement hongrois, surtout provenant des petits producteurs agricoles, c'est dix fois mieux. Pas de produits chimiques, légumes et fruits de saison, pas d'intermédiaires sur les petits marchés locaux.

Manger

Cuisson d'un kürtőskalács

En général la cuisine Hongroise est riche en crème et paprika! Un repas traditionnel se compose d'une soupe, d'un plat principal accompagné d'une salade et d'un dessert.

Les Palacsinta sont des crêpes de Hongrie : une pâte très fine fourrée, sucrée ou salée.

Plat

Dessert

Patisserie

Autrement ce qu'on peut acheter dans les boulangeries est généralement très bon, bien quun peu gras. Pour ceux qui n'auraient pas le temps de manger au restau' la nourriture des boulangeries et supermarchés coûte très peu chère. À titre d'exemple, les petits pains blancs sont à quelques 25 forints ; le pack de jambon entre 400 et 650 forints, le pot de vajkrem (spécialité nationale qui sert à remplacer le beurre, mais qui pour nous fait plus penser à une sorte de crème fraîche) à 300 forints, comme la petite bouteille de coca...

Boire

Se loger

On trouve des panziós (pensions), généralement de bon rapport qualité-prix, et des hôtels toutes catégories.

Les réservations sont conseillées, notamment à Budapest et durant l'été. Un détail : les chambres doubles sont le plus souvent équipées de lits jumeaux, les lits conjugaux sont rares. On peut tout aussi bien dormir chez l'habitant ou dans des campings. Plusieurs Location vacances Hongrie de particulier à particulier sont disponibles. Choisissez et contactez le propriétaire pour la réservation

L'Orient summer hostel (1083‎ Budapest, Tömő utca 35) est une residence universitaire dont les locaux sont réinvestis en hôtel durant l'été. On s'en sort pour moins de dix euros la nuitée. On dort dans des dortoirs mixtes assez sommaires, mais suffisants. Les toilettes et les douches sont communs et on dispose d'un lavabo dans les chambres. Le manque total d'intimité dans la salle de bains participe du pittoresque des lieux : on s'y fait vite !

Quelques sites utiles: Hôtels et pensions en Hongrie( en anglais) City-guide de Budapest (en anglais) Guide touristique de Budapest ( en anglais)

Apprendre

Communiquer

Hormis dans les grandes villes comme Miskolc, Debrecen ou Budapest, la communication s'avère souvent malaisée, notamment en milieu rural. Pour autant, les Magyar forment un peuple très accueillant ! Dans la capitale les citadins parlent aisément l'anglais et l'allemand. Depuis une quinzaine d'années, les hongrois se sont également ouvert au français. Maitrisant une langue complexe de la famille des langues agglutinantes, les Hongrois qui parlent une autre langue la maîtrisent généralement bien ; mais rares sont les étrangers qui peuvent se vanter d'avoir réussi à se faire comprendre en hongrois par un autochtone. En effet, à la complexité du langage s'ajoute le fait que les Hongrois sont peu habitués à entendre des accents étrangers (contrairement à l'Anglais par exemple). Néanmoins, ils, apprécient les efforts des étrangers à parler dans leur langue natale.

Sécurité

Numéro d'appel d'urgence :
Police : 107
Ambulance : 104
Pompier : 105

L'insécurité à Budapest est la même que dans les grandes capitales d'Europe. De plus il y a souvent des agents de sécurité dans les lieux très fréquentés et à la sortie du métro.

Conseils gouvernementaux aux voyageurs

Respecter

Il ne faut pas prendre la Hongrie comme un pays pauvre de l'Europe de l'Est (et même Europe centrale serait le plus approprié).

Après la Première Guerre mondiale, la victoire des Alliés et en raison du traité de Trianon (4 juin 1920) l’Empire austro-hongrois a disparu à la faveur des États-nations: Autriche, Hongrie, Roumanie, Pologne, Slovaquie, Serbie, Slovénie, Croatie. Ainsi de nos jours un peu moins de 1,6 millions de Hongrois vivent en Roumanie, 0,6 millions en Slovaquie, 0,4 millions en Serbie etc. Les Hongrois sont très affectés par les conditions de vie de leurs frères des autres pays. Il y a même des informations télévisés quotidiennes des régions extérieures à population hongroise.

This article is issued from Wikivoyage - version of the Monday, April 04, 2016. The text is available under the Creative Commons Attribution/Share Alike but additional terms may apply for the media files.