Québec

Québec
Information
Pays :
Capitale régionale :
Superficie :
Population :
Densité :
Langue officielle :
Localisation
Site officiel
Site touristique

Le Québec est la deuxième plus grande province du Canada derrière le Nunavut et la deuxième plus peuplée après l'Ontario. Le Québec est également l'unique province du pays dont la langue officielle est seulement le français, ce qui en fait la plus grande région francophone au monde ; la superficie du Québec étant trois fois plus grande que celle de la France. Le Québec se distingue des autres destinations touristiques d'Amérique du Nord comme étant l'une des seules terres à avoir conservé sa culture francophone. De par son côté européen, son histoire, sa culture et l'accueil chaleureux de ses habitants, le Québec demeure une destination touristique de choix autant au niveau national qu'international.

Comprendre

Le Québec est la seule province du Canada qui a le français pour unique langue officielle. Elle est aussi l'une des rares anciennes colonies françaises en Amérique du Nord où on parle encore français, avec l'Acadie. En effet, 82 % des Québécois ont le français comme langue maternelle ; le reste étant divisé à peu près en parts égales entre l'anglais et une trentaine d'autres langues.

Avec ses 7,8 millions d'habitants, le Québec est la seconde province du Canada en termes de population, derrière l'Ontario. La population est principalement regroupée le long du fleuve Saint-Laurent et dans le Sud du territoire. Elle est largement urbanisée puisque entre 50 et 60 % des Québécois vivent dans la région métropolitaine de Montréal. Le Québec est la plus grande province du Canada en termes de superficie.

La question de la souveraineté nationale du Québec a fait parler d'elle à travers le monde suite à deux référendums qui ont proposé aux Québécois de faire sécession du Canada et former un pays indépendant en 1980 et en 1995. Le second référendum a obtenu une réponse négative par une très mince majorité de 50,6 % et la question de la souveraineté reste toujours présente puisque les sondages accordent encore à cette option un appui important généralement entre 40 et 45 % des voix favorables pour la souveraineté selon les sondages. Ce taux a même grimpé jusqu'à 54 % lors du scandale des commandites du gouvernement fédéral en 2005 par exemple.

Histoire

Le Québec était déjà habité depuis 12 000 ans lorsque Jacques Cartier a pris possession du territoire au nom du roi de France en 1534 lorsqu'il débarqua à Gaspé. La ville de Québec fut fondée en 1608 par Samuel de Champlain et celle de Montréal en 1642 par Maisonneuve. La colonie de la Nouvelle-France prend de l'expansion à partir des années 1660. En 1759, la bataille des plaines d'Abraham marque la défaite française et la conquête britannique. En effet, en 1763, le roi de France cède officiellement le Canada et ses dépendances à Sa Majesté britannique. Suite à ce traité, de nombreux colons anglais, irlandais et écossais immigrent au Canada. En 1791, le Québec fut créé sous le nom de Bas-Canada, à majorité francophone, aux côtés du Haut-Canada (l'Ontario), à majorité anglophone. En 1837 et 1838, les Patriotes du Bas-Canada se rebellent, mais subissent une défaite face à l'armée britannique. En 1867, la Confédération canadienne est créée avec quatre provinces dont le Québec. Dans les années 1960, le Québec connaît la révolution tranquille et se laïcise. Une décennie plus tard, le Québec se redéfinit en tant que population francophone et adopte plusieurs mesures pour assurer la prédominance du français. En 1976, le Parti québécois prônant la souveraineté dirigé par René Lévesque est élu au pouvoir. En 1980 et en 1995, deux référendums sur la souveraineté sont rejetés par la population québécoise.

Fêtes et jours fériés

Les jours fériés ci-dessous s'ajoutent aux jours fériés nationaux du Canada.

Jours fériés du Québec
Date Nom français Remarques
Lundi précédant le 25 mai Fête nationale des patriotes Commémore la rébellion des Patriotes du Bas-Canada de 1837-1838 (la date coïncide avec la Fête de la reine, un jour férié national du Canada)
24 juin Fête nationale du Québec Fête nationale des Québécois (correspond à la fête de la Saint-Jean-Baptiste et est souvent appelée ainsi)

Régions

Carte des régions du Québec
Abitibi-Témiscamingue
À la frontière avec l'Ontario à l'ouest, de vastes forêts et de nombreux lacs.
Bas-Saint-Laurent
La rive sud du Saint-Laurent aves ses forêts, ses lacs et ses rivières ainsi que les plus beaux couchers de soleil de la province et plusieurs îles remarquables pour l'observation des oiseaux de mer.
Capitale-Nationale (Québec, Charlevoix)
Le cœur de la province avec la capitale, Québec, la seule ville fortifiée au nord du Mexique, et la région de Charlevoix réunissant la mer et la montagne pour offrir des lieux de villégiature remarquables.
Centre-du-Québec
À mi-chemin entre Québec et Montréal, une région pour tous les goûts : musées, jardins, festivals, gastronomie, motoneige...
Chaudière-Appalaches
Bordée au sud par les montagnes Appalaches et traversée par la rivière Chaudière, une des plus anciennes régions du Québec avec ses manoirs, ses demeures ancestrales et ses moulins.
Côte-Nord (Duplessis, Manicouagan)
Le littoral découpé de la rive nord du Saint-Laurent, les barrages du Manicouagan et les villages de pêcheurs perdus au bout du monde ainsi que des forêts à perte de vue dans l'arrière-pays.
Estrie ou Cantons-de-l'Est
À la frontière des États-Unis au sud, une région de viticulture et de villages parmi les plus beaux du Québec.
Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine (Gaspésie, Îles-de-la-Madeleine)
La péninsule gaspésienne à l'est de la province, découverte par Jacques Cartier en 1534, avec les parcs nationaux de l'emblématique rocher Percé, de Forillon et de Miguasha réputé pour ses fossiles et classé au patrimoine mondial de l'Unesco et surtout sa population hospitalière à l'accent typique d'autrefois. Les Îles-de-la-Madeleine, perdues dans l'océan avec leurs phoques, leurs oiseaux et surtout leur culture acadienne chaleureuse.
Lanaudière
Située à proximité de Montréal, la région de Lanaudière propose des escapades champêtres aux abords du fleuve Saint-Laurent. Ses sentiers de motoneige sont aussi bien réputés.
Laurentides
Le parc national du Mont-Tremblant pour les amateurs de ski, randonnée, vélo, camping... Les Laurentides sont aussi un lieu de villégiature été comme hiver avec notamment le parc linéaire du P'tit-train-du-Nord.
Mauricie
Ancienne région de bûcherons et d'industrie hydroélectrique avec le chemin du Roy longeant la rive nord du Saint-Laurent, le parc national de la Mauricie et de nombreuses pourvoiries pour les amateurs de chasse et de pêche.
Montérégie, Montréal et Laval
L'agglomération de Montréal, la capitale économique et cosmopolite du Québec, et de Laval, la ville jumelle au nord, regroupant la moitié de la population de la province, et la Montérégie, région d'histoire anciennement habitée par les loyalistes à la couronne britannique venant des États-Unis, avec aussi le parc national du Mont-Saint-Bruno.
Nord-du-Québec (Eeyou Istchee Baie-James, Nunavik)
Le Grand Nord et son immensité sauvage, terre ancestrale de plusieurs Premières nations dont les Cris d’Eeyou Istchee et les Inuits du Nunavik.
Outaouais
Sur la rive nord-est de la rivière des Outaouais séparant le Québec de l'Ontario, région forestière aux nombreuses activités de plein air dont le canot-camping, et Gatineau, la ville faisant face à Ottawa, la capitale fédérale, avec son remarquable Musée canadien des civilisations.
Saguenay–Lac-Saint-Jean
Une culture, une géographie et un accent distincts, avec les fjords de la rivière Saguenay, l'observation des baleines à son embouchure avec le Saint-Laurent, le lac Saint-Jean à découvrir à vélo en faisant une halte au zoo de Saint-Félicien pour observer les animaux en liberté.

Villes

Autres destinations

Aller

En avion

L'aréoport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal est le principal aéroport du Québec. Il est relié en seulement 70 minutes de vol à New York et en moins de 7 heures à Londres et à Paris. Air Canada dessert de nombreuses villes américaines et européennes au départ de Montréal avec des vols quotidiens desservent Paris, Londres et Francfort. De son côté, Air France opère trois vols quotidiens entre Paris et Montréal pendant l'été et deux vols durant l'hiver. La ville de Québec comprend également un aéroport international avec quelques vols vers Paris et Marseille.

En bateau

Le temps où les immigrants arrivaient au Québec par bateau est révolu, mais si vous avez une semaine à y consacrer, il existe quelques croisières.

En train

Montréal possède une liaison assez efficace et confortable avec Toronto, Ottawa, et New York. Le train se rend ensuite à Québec et dans l'Est du Québec, mais un transfert à Montréal sera surement nécessaire et le voyage assez lent, donc à considérer seulement pour de très longues distances ou si on adore le train. En provenance de l'Est du Canada, il est possible d'utiliser le train à partir d'Halifax pour se rendre à Québec et Montréal.

En voiture

L'autoroute 401 est la principale voie d'accès à partir de l'Ontario. Il s'agit d'un trajet de 6 h à partir de Toronto. La ville d'Ottawa est également située à la frontière du Québec. Depuis les États-Unis, il y a des points d'entrée avec les frontières des États de New York, du Vermont, du New Hampshire et du Maine. Il est également possible d'arriver au Québec à partir du Nouveau-Brunswick qui a aussi des points d'entrée routier à partir du Maine.

Circuler

En autocar

Après la voiture, la principale façon de voyager entre les villes est l'autocar. Le réseau est très bien développé surtout pour les liaisons Québec-Montréal, Ottawa-Montréal et Toronto-Montréal. Le principal opérateur d'autocars voyageurs (appelés « autobus » au Québec) est Orléans Express.

En avion

Il n'est pas suggéré d'utiliser l'avion pour voyager entre les villes du Québec puisque cela se révèlera très onéreux et vous fera manquer tout le paysage. Par contre, pour visiter le Nord-du-Québec, l'usage de l'avion est indispensable puisque aucune route ou voie ferrée ne dessert cette région, à l'exception de la Baie-James qui, elle, est desservie par une route asphaltée. Il est également suggéré d'emprunter l'avion pour visiter des villes du Nord de la Côte-Nord telle que Fermont puisque le voyage par la route se révélera très long.

En train

Le réseau ferré québécois est surtout utilisé pour les trains de marchandises. Néanmoins, il y a un service de trains de passagers, VIA Rail, offrant la liaison entre Montréal, Québec et la Gaspésie. Ce réseau est également relié à l'Ouest canadien et au réseau ferré américain via New York. Toutefois les trajets sont assez lents et les horaires peu flexibles. À moins d'être un grand amateur de train, il n'est pas suggéré de l'utiliser pour voyager à l'intérieur du Québec.

Note : Le train de VIA Rail se rend généralement jusqu'à Gaspé, mais ce service est suspendu pour une durée indéterminée puisque le chemin de fer entre Matapédia et Gaspé est en réparation.

En voiture

Le Québec possède un bon réseau d'autoroutes, toutes gratuites, mais dont le revêtement est souvent dégradé. En effet, l'hiver, les pneus cloutés, les grattes à neige, le gel, etc. endommagent fortement les routes. La conduite au Québec ne pose pas de problème particulier, même dans les villes. Cependant, si vous n'avez pas l'habitude de conduire dans des conditions hivernales complexes, il est déconseillé de conduire si vous visitez le Québec pendant la saison qui s'étend de la mi-novembre à la mi-avril (diffère légèrement selon la région).

Le code de la route du Québec ressemble au code de la route européen aux détails près que les feux tricolores sont souvent situés en face de l'intersection et non à l'angle, qu'il est possible au feu rouge de tourner à droite (moyennant un arrêt complet), excepté sur l'ensemble de l'île de Montréal ou lors d'indications contraires (il faut noter que cette permission n'existe que depuis 2003). Les « arrêts » (stops) sont soumis à la règle simple du chacun son tour, selon l'ordre d'arrivée des véhicules. Il n'y a pas de priorité de droite en Amérique du Nord. Un dernier détail, l'avertisseur sonore (klaxon) est très peu utilisé sauf en cas de véritables urgences. L'utilisation et le transport de détecteur de radars sont illégaux au Québec.

Lors de la location de voiture, il faut bien lire le contrat, en particulier le chapitre « assurances ». Il est obligatoire pour toutes les voitures du Québec d'être munies de pneus d'hiver durant cette saison, votre locateur est donc dans l'obligation de vous fournir une voiture qui suit la loi. De plus, il est souvent possible de prendre un véhicule dans une ville et de le restituer dans une autre sans frais prohibitifs. En cas de collision, appelez la police et assurez-vous d'avoir tous vos papiers.

À vélo

Les régions du Québec sont pourvues d’un impressionnant réseau de pistes cyclables, totalisant plus de 3 400 km. Il est ainsi possible de parcourir plusieurs régions à bicyclette et de se loger dans les localités à proximité des pistes.

En bateau

Différents traversiers effectuent la traversée du fleuve Saint-Laurent à différents endroits pour relier les deux côtes ou des îles. Il y a également un traversier pour traverser le fjord du Saguenay.

Covoiturage

Pour voyager en petit nombre de personnes de manière économique, le covoiturage est une option avantageuse !

Il vous est aussi possible de trouver des personnes avec qui faire du covoiturage en regardant les petites annonces sur Internet, les babillards, les pages Facebook et sites web des cégeps et universités, etc.

À motocyclette

Les routes secondaires sinueuses et panoramiques font du Québec un endroit rêvé pour les randonnées à motocyclette. Par contre, la saison agréable pour circuler à motocyclette dans le Sud du Québec n'est que de mai à octobre. Pour les régions plus éloignées, la saison agréable perd deux mois, soit de juin à septembre. Il existe de nombreux clubs de motocyclistes au Québec. Pour les touristes de l’extérieur, il est possible de louer une motocyclette au Québec.

Il existe une fraternité et un esprit d’entraide peu commun entre les motocyclistes au Québec et, ce, peu importe sur quel type de motocyclette vous roulez. Vous ne restez en panne jamais longtemps avant qu’un autre motocycliste s’arrête pour vous prêter main forte. Ne soyez donc pas surpris que les autres motocyclistes vous envoient la main sur la route ou qu’ils engagent spontanément la conversation avec vous dans les points d’arrêts.

Portez une attention particulière aux automobilistes puisqu'ils ne font pas toujours attention à vous. Étrangement, une bonne partie des camionneurs seront particulièrement courtois à votre égard.

Routes panoramiques

Route 132 vers Percé

Voir la Liste des routes et circuits touristiques du Québec sur Wikipédia.

Parler

La langue maternelle de la majorité de la population québécoise est le français (82 %). 10 % ont l'anglais et le 8 % restant est divisé parmi plus d'une trentaine de langues dont les principales sont l'italien, l'espagnol, l'arabe, le chinois et le grec. Cependant, il est très facile de voyager au Québec en parlant uniquement l'anglais. En effet, plus de 40 % de la population est bilingue. Dans les grandes villes comme Montréal, ce pourcentage s'élève à 64 % et 16 % de cette même population parle une troisième langue.

Le parler québécois est parfois difficile à comprendre pour un francophone qui n'est pas du pays. Toutefois, l'accent québécois est plus près de l'accent français du 17e ou XVIIIe siècle que celui de la France d'aujourd'hui. D'ailleurs les Québécois utilisent encore certains mots de l'ancien français. Des éditeurs ont publié des collections des expressions québécoises qu'il est parfois utile de consulter surtout si l'on prévoit demeurer au Québec pour plusieurs semaines. Cependant, comme en France, chaque région possède ses expressions propres. Certaines régions, tels que le Saguenay-Lac-Saint-Jean et la Gaspésie, ont un accent légèrement différent qui peut même être difficile à comprendre par un Montréalais, alors ne vous en faîtes pas et profitez de ce charme linguistique. N'ayez crainte, les Québécois comprendront facilement le français européen et la grande majorité pourront s'entretenir avec vous dans un français que vous comprendrez facilement. Surtout, évitez de dire que les Québécois parlent mal français ou un français démodé ; cela se révèlera très vexant surtout que les Québécois sont très fiers de leur langue

Quelques différences à connaître en particulier pour les touristes francophones :

Quelques expressions québécoises courantes (ceci n'est qu'un petit échantillon, à vous de découvrir le reste) :

Grossièretés : En plus de recourir parfois aux jurons européens (jugés moins brutaux au Québec), les Québécois ont à leur disposition un éventail infini de jurons empruntés à leur passé lourdement ecclésiastique. Attention, si les jurons québécois peuvent avoir l'air mignon pour un francophone européen, ils demeurent tout de même des jurons parfois très brutaux, à utiliser avec grande modération. Appelés « sacres », les jurons québécois sont malléables à merci : ils peuvent être utilisés indifféremment comme noms, verbes, adjectifs, adverbes ou tout autre forme grammaticale qui vient à l'esprit du jureur. Ils peuvent aussi être formulés en groupe. Bref, les possibilités sont infinies. Les jurons d'origine ecclésiastique peuvent être utilisés dans leur prononciation originale (la plus brutale) ou « adoucie » dans une prononciation alternative plus polie. Voici les plus populaires, du plus grossier au plus léger (à utiliser avec modération) :

Anglicismes francisés : De nombreux anglicismes francisés ponctuent le langage parlé des Québécois, particulièrement à Montréal, et surtout quand on pénètre dans le monde du jargon technique (garagistes, informaticiens, etc). Cependant, les anglicismes n'ont pas la saveur exotique et moderne qu'on leur confère en Europe. Ils seront utilisés à titre purement pratique dans un contexte social relâché, mais il faudra les éviter autant que possible dans une situation officielle (rédaction de textes, correspondances formelles, entretiens et réunions professionnelles) ou dans un langage soutenu.

Voici, par exemple, les termes de l'automobile couramment utilisés dans le langage parlé qui pourront vous être utiles si vous devez vous rendre chez un garagiste ou louer une voiture : le brake (pédale de frein), le gaz (pédale d'accélérateur), la clotch (pédale d’embrayage), les wipers (essuie-glace), le hood (capot), les lumières (phares), être sur les hautes (pleins phares), le steering (direction), le cruise control (régulateur de vitesse), le brake à bras (frein à main), les miroirs (rétroviseurs), les bumpers (pare-choc), les mags (jantes), les caps de roue (enjoliveurs), les tires (pneus), etc.

Anglicismes : Dans le langage soutenu, les anglicismes sont très mal perçus au Québec. Ainsi, des anglicismes courants dans le français européen ne sont pas utilisés par les Québécois. Par exemple, un « parking » est un « stationnement » et le « week-end » est la « fin de semaine » même dans le langage courant.

Acheter

Rue du Petit-Champlain, Vieux-Québec

Taxes : Les prix sont affichés hors taxes, sauf avis contraire et quelques exceptions notables. Au passage en caisse s'ajouteront 5% pour la taxe fédérale (appelée taxe sur les produits et services ou TPS), puis 9,975% pour la taxe provinciale (appelée taxe de vente du Québec ou TVQ) sur le prix de vente, soit un total de 14,975%. Certains produits tels que les aliments non préparés, certains produits laitiers et les fruits ne sont pas taxés, consultez la page de Revenu Québec pour plus de détails à ce sujet. De son côté, le prix de l'essence affiché aux stations-services inclue les taxes et est souvent indiqué en cents. Donc, un prix affiché de 141,5, par exemple, correspond à 1,415 $ par litre.

Pourboires : Comme dans le reste de l'Amérique du Nord, les serveurs des restaurants et des bars ne touchent qu'un maigre salaire (ils ont même leur propre salaire minimum qui est environ 25% moins élevé que le salaire minimum des emplois qui ne sont pas à pourboires) et leur pourboire est comptabilisé aux fins d'impôt. C'est pourquoi le pourboire est systématique lorsqu'on commande dans les restaurants ou les bars (ce n'est pas le cas pour les repas à emporter) et que vous serez mal perçus si vous ne laissez pas de pourboire (si le service est mauvais, il est coutume de laisser un pourboire moins élevé que de ne pas en laisser du tout). Dans un restaurant, la norme est de compter 15% du prix avant taxes pour un repas "normal". Vous pouvez vous faciliter le calcul, le montant des taxes (toujours indiqué sur l'addition) vous donne une approximation ; il suffit alors d'ajouter un petit peu à ce montant. Si votre repas demande beaucoup d'interventions répétées (plusieurs consommations alcoolisées, par exemple), il pourrait être mal vu de ne laisser que 15%. Si vous êtes européens, ne soyez pas offensés si le serveur ou la serveuse vous demande si vous voulez qu'il ou elle ajoute le service à votre addition ; ceci résulte justement de touristes qui ne laissent encore trop souvent rien. Vérifiez toutefois si le montant ajouté est réaliste. Vous pouvez évidemment laisser davantage ou moins selon la qualité du service reçu. De plus, il est généralement mal perçu de sacrifier le pourboire si la qualité de la nourriture ne vous a pas satisfait ; on recommande alors d'en aviser les responsables (puisque le pourboire est pour les serveurs et non les cuisiniers qui, eux, ont un salaire en conséquences). Dans les bars ou encore pour de simples consommations même dans un restaurant, on laisse généralement un dollar par verre, mais ceci peut varier selon le coût du verre en question. Notez finalement que le personnel de service est légalement obligé d'inclure ses pourboires perçus ou non (calculé selon ses ventes) dans sa déclaration de revenus et est donc imposé en conséquence. Donc si vous ne laissez pas de pourboire, le personnel paie pour vous servir ! Les pourboires sont valables pour les taxis, les débits d'alcool, les restaurants et les salons de coiffure.

Alcool et tabac : La boisson alcoolisée et les cigarettes font l'objet de taxes spécifiques qui sont très élevées. Les vins et spiritueux sont particulièrement chers : jusqu'à 3 fois le prix européen pour un vin de la France par exemple (et encore 50% de plus si on commande une bouteille au restaurant, d'où l'intérêt de la formule "apportez votre vin"). Il est conseillé d'acheter des vins locaux, ils sont très comparables aux vins français et moins coûteux. De plus, vous encouragerez les produits locaux, qui en ont bien besoin vu le petit marché, et pourrez gouter aux vins du Québec. Les cigarettes coûtent entre 7 et 11,50 $ le paquet. Un paquet de cigarettes contient 20 ou 25 cigarettes, de format régulière ou "King Size". Les cigarettes canadiennes ont un goût assez différent des marques étasuniennes ou françaises. Notez également qu'il y a beaucoup plus de marques qu'en France.

Manger

Gastronomie du Québec

Boissons

Pour Montréal il y a Dieu du Ciel!, les trois brasseurs, l'Amère à Boire, Le Cheval Blanc et Brutopia. À Québec, La Barberie et l'Inox. Le Broumont à Bromont, presqu'au pied des pentes de ski reste un incontournable. Si vous visitez Sherbrooke, passez par la Mare au Diable ou Siboire. En Mauricie il y a Le trou du Diable (Shawinigan) et le Gambrinus (Trois-Rivières). Pour ceux qui veulent visiter la très belle région de Charlevoix, il y a la microbrasserie de Chalevoix à Baie St-Paul. À Gatineau, il y a Les Brasseurs du temps. (modifié par un Montréalais de 46 ans: le Québec est l'endroit en Amérique du Nord où la consommation du vin est la plus élevé per capita. Les Québécois ont découvert les vins du monde entier depuis 30 ans et sont devenus de fins connaisseurs. Et le Québec fabrique plus de 300 fromages dont la majorité fermiers.)

La vente d'alcool fort et de vin se fait principalement aux magasins de la Société des alcools du Québec (SAQ), mais on en retrouve également dans les supermarchés et les dépanneurs (épiceries de quartier) de la bière et du vin, mais souvent de moindre qualité. Dans les campagnes on peut retrouver des vins de qualités et de l'alcool fort dans les épiceries à cause de licences que la S.A.Q donne aux commerçants pour compenser la distance entre le commerce de la s.a.q et le village. La vente d'alcool est interdite après 23 h dans les dépanneurs et supermarchés, et auprès des moins de 18 ans. Les bars sont ouverts jusqu'à 3 h du matin (sauf à Gatineau où ils ferment à 2 h à l'instar de la ville voisine, Ottawa) et l'âge minimal pour y entrer est de 18 ans.

Sinon, il reste toujours les "After-Hours" légaux qui ne servent que des boissons énergétiques sans alcool après 3 h et vous permettrons de danser sur les rythmes technos jusqu'au lever du soleil. À Montréal il y a le Circus, Le Stereobar et la SAT à certaines périodes de l'année.

Se loger

Auberge du Vieux-Québec

Étudier

Travailler

Respecter

Communiquer

Les Québécois sont très abordables et sont généralement heureux de pouvoir renseigner et discuter. Contrairement à une idée reçue, ils ne parlent pas tous l'anglais; la majorité des individus pouvant s'exprimer couramment en anglais demeure dans la région montréalaise, en Estrie ou en bordure de la frontière avec l'Ontario.

L'amateur d'histoire ou de généalogie pourra demander à son interlocuteur l'origine de ses ancêtres. Il aura peut-être le bonheur de voir son hôte ouvrir une armoire et en tirer une lettre ou le journal de voyage de l'immigrant qui débarqua un jour sur le sol américain avec son petit baluchon.

Partout au Québec, il existe des Centre d'accès communautaire à l'internet (CACI) chargés de fournir des accès à ceux qui n'en ont pas. Les bibliothèques municipales jouent également ce rôle.

Faire

Le Québec détient à son actif une myriade d’activités allant des sports et des loisirs de plein air aux visites de sites culturels et naturels en passant par les festivités et événements.

Sports et plein air

Planchiste à Québec

Les activités de sports et les loisirs de plein air au Québec offrent un large éventail d’activités diversifiées qui peuvent être pratiquées autant en été qu’en hiver :

La motoneige

Sites et attraits

Plusieurs sites et attraits sont mis à votre disposition au Québec :

Jardin botanique de Montréal

Routes et circuits touristiques

Festivals et événements

Le peuple québécois est réputé notamment pour son esprit festif et son goût de la fête. C'est d'ailleurs pourquoi on y dénombre près de 400 manifestations de ce type chaque année au Québec. Des manifestations sportives aux rassemblements culturels, les festivals et événements du Québec sont variés et attirent de nombreux visiteurs de partout sur le globe.

Pour tous les festivals et événements du Québec, cliquez ici.

Pour toutes les activités thématiques, conférences, festivals, spectacles et événements du Québec, cliquez ici.

Rassemblements culturels

Montréal

Festival Juste pour rire, Montréal

Ville de Québec

Gatineau

Laval

Mauricie

Saguenay Lac Saint-Jean

Manifestations sportives

Montréal

Mauricie

Saguenay-Lac-Saint-Jean

Les 4 façons de découvrir le Québec

Au Québec, quatre expériences touristiques vous sont offertes regroupant dans chacune d'elle un vaste éventail d'activités.

Expérience Villes

Rues du centre-ville de Montréal, Québec

Montréal, la Ville de Québec et Gatineau font parties intégrale de l' Expérience Villes au Québec.Combinant à la fois côté européen et modernité nord-américaine, les grandes villes du Québec charment les visiteurs par leur atmosphère vibrante, leur énergie et leur caractère humain. La vie culturelle y est bien développée avec les nombreux festivals, spectacles et musées, mais on y retrouve également une hôtellerie et une restauration de très bonne qualité.

Ville de Québec

Chacune de ces grandes villes fait découvrir à sa manière une nouvelle facette du Québec. Ainsi, la capitale de Québec est la seule ville fortifiée en Amérique du Nord et détient un cachet européen propre. Étant la plus vielle ville francophone d'Amérique, Québec a d'ailleurs été déclaré site du patrimoine mondial par l'UNESCO en 1985 et celle-ci a célébré en 2008 ses 400 ans.

Montréal

Seule métropole francophone en Amérique du Nord, Montréal détient également le titre de la deuxième ville francophone après Paris en termes de population. Cette grande métropole de 3,4 millions d'habitants est un véritable creuset des cultures du monde entier avec ses nombreux quartiers dont le Quartier chinois, Quartier latin, le Village gay, la Petite-Italie, le Plateau Mont-Royal, le Quartier International et le Vieux-Montréal pour ne nommer que ceux-là. Forte de son riche patrimoine architectural, Montréal détient également de nombreuses activités culturelles, sportives et festives.

Gatineau

Voisine à la capitale canadienne d'Ottawa, la ville de Gatineau offre un savant mélange d'attraits touristiques à la fois naturels et urbains. Effectivement, on y retrouve des nombreuses activités culturelles et divertissantes dont le Musée Canadien des Civilisations et le Casino du Lac-Leamy. Pour les adeptes d'activités de plein air, le Parc de la Gatineau détient de nombreux sentiers d'interprétation, de randonnées, de ski de fond et de vélo.

Expérience Villégiature

Les activités de Villégiature sont nombreuses et diversifiées au Québec. Que se soit pour effectuer un séjour de Villégiature tout confort, en pleine campagne ou au beau milieu de la forêt, vous trouverez le type d'hébergement qui vous convient. Voici donc un bref portrait de la Villégiature au Québec:

Cyclotourisme au Québec

Expérience Fleuve Saint-Laurent

Observation des baleines dans le fleuve Saint-Laurent, Québec

Le fleuve Saint-Laurent est l’un des grands fleuves du globe et constitue également une voie d’accès historique vers le centre de l’Amérique. Ses 1 800 kilomètres sont parsemés de villages côtiers anciens, d’îles, de refuges d’oiseaux et de mammifères marins, de phares et de littoral champêtre ou escarpé. Le fleuve est considéré comme l’une des plus grandes voies navigables du monde. D’ailleurs, son estuaire est reconnu pour le très grand nombre d‘espèces de mammifères marins, d’oiseaux et de poissons qu’on y trouve à tout moment de l’année.

De l'amont de Montréal jusqu'à la pointe de la Gaspésie, une route longe chacune des rives du St-Laurent permettant d'explorer un littoral parfois montagneux, champêtre ou sauvage. À un certain point, il est même possible d'y explorer le riche fjord du Saguenay.

Le fleuve Saint-Laurent se transforme en un golfe aux allures de véritable mer intérieure sur 1 600 kilomètres. Il est possible d'explorer le golfe du Saint-Laurent en traversier, à la voile, à la pagaie ou en bateau de croisière. D'ailleurs, l'observation des baleines est très populaire au Québec, notamment à Tadoussac.

Également, de nombreuses îles et archipels comportant une faune et flore riche parsèment le fleuve. L'Île d'Anticosti et les Îles-de-la-Madeleine abritent également de fascinantes légendes des paysans en provenance des marins et pêcheurs les ayant habité et les habitant toujours.

Expérience grandes aventures

Tourisme autochtone - Tipi de la Baie-James, Québec

Pour les adeptes d'aventures et de plein air , le Québec a également beaucoup à offrir avec ses grands espaces. Que se soit pour la pratique de sports en grande nature ou pour la chasse et la pêche, plusieurs activités diversifiées vous sont offertes:

Autres activités et attraits

Aux environs

This article is issued from Wikivoyage - version of the Wednesday, March 09, 2016. The text is available under the Creative Commons Attribution/Share Alike but additional terms may apply for the media files.