bâton

Voir aussi : baton, batön

Français

Étymologie

(Siècle à préciser) Du bas-latin bastum  bâton »), (attesté au IVe siècle), lui-même probablement de *bastare (« porter » → voir baste et bât), probablement à rattacher au grec βαστάζειν « porter »[1].
(Argot) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun

Singulier Pluriel
bâton bâtons
\bɑ.tɔ̃\
Un bâton percé préhistorique. (2)
Un bâton d’or. (5)

bâton \bɑ.tɔ̃\ masculin

  1. Morceau de bois assez long, qu’on peut tenir à la main et qui sert généralement d’appui ou de défense. Comme par exemple le bâton d’une canne ou d’un parapluie.
    • Marcher avec un bâton.
    • Donner une volée de coups de bâton.
  2. Objet en forme de bâton, de forme cylindrique, qu’on peut prendre en main.
    • Un bâton de guimauve. Des bâtons de ski.
    • Forer des carottes dans le roc, en analyser les teneurs, placer des bâtons de cheddite au fond de la galerie, les faire sauter, faire sauter toute la montagne ... (Michel Goeldlin, Panne de cerveau, Éditions Alban, 2004, p.220)
  3. Traits droits que font ceux qui apprennent à écrire.
    • Cet enfant ne fait encore que des bâtons.
  4. (Bijouterie) (Horlogerie) Instruments de forme cylindrique servant à fabriquer des pièces d’orfèvrerie, de bijouterie, d’horlogerie, de passementerie, de tapisserie, etc.
  5. (Héraldique) Rectangle posé en bande, c’est-à-dire diagonalement.
  6. (Vulgaire) Pénis.
  7. (Argot) Somme de un million d’ancien francs français (soit dix mille nouveaux francs français).
  8. (Jeux) (Cartes à jouer) Une des quatre enseignes, ou couleurs, du jeu de cartes traditionnel espagnol.

Synonymes

Vocabulaire apparenté par le sens

bâton figure dans les recueils de vocabulaire en français ayant pour thème : bâton, arme, guimauve, ski, magie, xylophone, pénis.

Expressions

  • bâtons de chaise : Bâtons démontables placés latéralement sur une chaise à porteurs permettant, à deux personnes placées à l’avant et à l’arrière, de la porter.
  • bâton de vieillesse : (Figuré) Personne qui sert d’appui à un vieillard et qui l’assiste dans ses besoins.
  • bâton de commandement : Bâton qui est le signe de l’autorité et que portaient certains officiers investis d’un commandement.
  • bâton de maréchal : Bâton de commandement qui est l’insigne de la dignité de maréchal de France ; (Par extension) La dignité de maréchal elle même ; Le plus haut emploi, le plus haut grade auquel une personne puisse parvenir.
  • tout soldat porte son bâton de maréchal dans sa giberne : (Proverbial) Le simple soldat peut atteindre à la plus haute dignité militaire.
  • bâton pastoral : La crosse d’un évêque.
  • bâton de confrérie : bâton surmonté de la statuette du saint, patron de la confrérie.
  • bâton de combat : Technique d'art martial.
  • bâton d’arts martiaux : Chinois.
  • bâton à feu : Nom donné au fusil à poudre noire.
  • bâton de direction du chef d'orchestre : Grande canne (XVIII ème).
  • bâton de Jacob : Instrument des anciens astronomes. Baguette de prestidigitation. (Botanique) Asphodèle blanc. (Cuisine) éclair glacé au caramel. Thème biblique de Jacob, Genèse 32-11.
  • bâton du diable : Instrument de jonglerie manipulé avec deux baquettes.
  • bâton à deux bouts : Espèce d’arme offensive qui consiste en un bâton ferré par les deux bouts.
  • bâton de circulation  : Bâton blanc dont se servent les agents pour régler les mouvements de la circulation dans les rues passagères.
  • donner le bâton pour se faire battre : (Figuré) Fournir, par ses dires ou son comportement, l’occasion de se faire blâmer.
  • faire faire quelque chose à quelqu’un le bâton haut, mener quelqu’un le bâton haut : (Figuré) et (Familier) Le faire obéir par violence, par contrainte.
  • donner la carotte ou le bâton : (Figuré) Donner une récompense ou une punition pour se faire obéir.
  • mettre des bâtons dans les roues : Empêcher l'activité (d'une personne).
  • battre l’eau avec un bâton : S’acharner inutilement
  • discuter à bâtons rompus : Parler avec des interruptions et sans ordre.
  • mener une vie de bâton de chaise ou de bâtons de chaise : Mener une vie agitée et déréglée, (comme l'est celle de ces bâtons qui étaient constamment manipulés, pour dégager la porte de la chaise à porteurs, et pour les protéger du vol).
  • bâton merdeux : personne ou objet à éviter ou à laisser à distance, (pour ne pas se salir) ;(Péjoratif) Personne d’un caractère difficile, déplaisant, qu’on ne sait comment aborder.
  • Prendre son bâton de pèlerin : partir à la quête de quelque chose.
  • Recevoir une volée de coups de bâton : se faire rouer de coups.

Traductions

Prononciation

Anagrammes

Voir aussi

Références

  1. « bâton », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971-1994 → consulter cet ouvrage

Moyen français

Étymologie

Du latin bastum  ce qui supporte »).

Nom commun

bâton \Prononciation ?\ masculin

Lance.

Variantes

This article is issued from Wiktionnaire - version of the Thursday, September 03, 2015. The text is available under the Creative Commons Attribution/Share Alike but additional terms may apply for the media files.