tourbière

Français

Étymologie

(Siècle à préciser) Mot composé de tourbe et -ière.

Nom commun

Singulier Pluriel
tourbière tourbières
\tuʁ.bjɛʁ\

tourbière \tuʁ.bjɛʁ\ féminin

  1. Endroit d’où l’on extrait de la tourbe.
    • On a pu suivre d'une façon précise l'histoire post-glaciaire dans le Nord de l'Europe, où de nombreux végétaux à demi fossilisés des tourbières ont permis de suivre couche par couche l’évolution des végétaux principaux. (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.61)
  2. (Par extension) (Écologie) Sol formé de tourbe.
    • Au bord des petits lacs des Alpes, plus ou moins comblés, se forment des tourbières appelées fagnes ; pour le touriste elles se signalent par les élégantes houppes blanches des Linaigrettes. (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.169)
    • […], il verrait succéder la flore calcifuge moins variée des schistes et des grès, celle des tourbières avec leurs éléments relictuels, […]. (Gustave Malcuit, Contributions à l'étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises, les associations végétales de la vallée de La Lanterne, thèse de doctorat, Soc. d'édit. du Nord, 1929, p.7)

Synonymes

Hyponymes

Traductions

Forme d’adjectif

tourbière \tuʁ.bjɛʁ\

  1. Féminin singulier de tourbier.

Forme de nom commun

tourbière \tuʁ.bjɛʁ\ féminin

  1. Féminin singulier de tourbier.

Voir aussi

Références

This article is issued from Wiktionnaire - version of the Wednesday, February 11, 2015. The text is available under the Creative Commons Attribution/Share Alike but additional terms may apply for the media files.